Étoile de mer Couronne d’Épines (COTS) aux Raja Ampat

Le protocole de surveillance décrit dans ce projet est le système officiel de suivi et d’enregistrement de l’évolution des populations de COTS du parc marin, approuvé par la Raja Ampat Marine Park Authority et le gouvernement local pour la gestion des COTS dans la région. Toutes les actions de repérage ou de réduction des populations doivent être signalés via ce système.

Ce n’est que par une évaluation et une gestion concertées que nous pourrons relever collectivement les défis actuels destinés à contenir les invasions d’étoiles de mer couronnes d’épines aux Raja Ampat.

L’étoile de mer couronne d’épines 

L’étoile de mer couronne d’épines (Acanthaster planci) est une espèce originaire des récifs coralliens de la région indo-pacifique. C’est l’une des plus grandes étoiles de mer au monde pouvant atteindre jusqu’à 1 m de diamètre et qui tire son nom des épines venimeuses recouvrant sa surface supérieure. Les étoiles de mer couronne d’épines (COTS) sont largement répandues dans l’Indo-Pacifique. Elles se nourrissent de coraux durs en libérant le contenu de leur estomac sur les polypes qu’elles consomment en les dissolvant grâce à leur suc digestif, ne laissant alors que le squelette calcaire blanc. N’ayant que peu de prédateurs naturels (dont le Triton géant, le Poisson-globe, le Diodon tacheté et le Napoléon ou Labre géant), les COTS adultes peuvent consommer jusqu’à 1 m2 de récif par semaine. Sur les récifs coralliens sains, où les populations de COTS se trouvent en nombre limité, elles jouent cependant un rôle important dans l’équilibre des écosystèmes récifaux. Elles limitent le développement les coraux à croissance plus rapide et ainsi créent un espace pour les espèces de coraux à croissance plus lente et leur permettent de former de plus grandes colonies, contribuant à une plus grande biodiversité de coraux.

Cependant, quand des conditions dégradées favorisent l’augmentation des populations de COTS au point d’empêcher le récif de récupérer assez rapidement de la prédation, cela est considéré comme une «épidémie», ce qui représente une menace importante pour la santé et la résilience globale des écosystèmes coralliens. Dans des cas extrêmes d’épidémie, comme pour la grande barrière de corail en Australie, de vastes zones de récif ont été touchées : la couverture corallienne sur les récifs étudiés a diminué de 50% entre 1985 et 2012, les COTS étant responsables de près de la moitié de ce déclin (Gouvernement australien, Autorité du parc marin de la Grande barrière de corail).

À l’heure actuelle, la majorité des récifs du détroit de Dampier et des environs sont sains et riches, avec une faible densité de COTS à l’hectare, ainsi un équilibre s’est créé entre la croissance et la récupération des coraux et leur prédation par les COTS. Cependant, sur plusieurs zones explorées (et probablement un plus grand nombre d’inexplorées), les densités et les dommages causés par les COTS ont atteint des niveaux considérés comme épidémiques, la situation est donc très préoccupante. Sur ces sites, des observations préliminaires montrent que, contrairement à d’autres parties du monde, les COTS ne se concentrent pas exclusivement sur les coraux à croissance rapide, mais s’attaquent à toute les colonies de coraux qu’elles trouvent sur leur chemin. 

Dans une région comme les Raja Ampat, où les moyens de subsistance des populations locales et l’économie touristique dépendent exclusivement de la santé des récifs coralliens, il est vital de tout mettre en oeuvre pour atténuer la destruction des coraux. Notre objectif est d’agir avant que les épidémies existantes se propagent ou que des dommages importants, voire irréversibles, se produisent. SEA People travaille, en étroite collaboration avec les autorités du Parc marin, Conservation International et d’autres acteurs et opérateurs, pour assurer le suivi et le contrôle des épidémies de COTS dans le détroit de Dampier et sa région.

 

Gestion et suivi

SEA People a mis en place un système d’enregistrement des observations, des lieux d’invasions et des interventions en temps réel. Ces informations alimentées par les utilisateurs sur le terrain sont accessibles au public sous la forme d’une carte interactive et sont utilisées pour mieux organiser une réponse collaborative et la mise en œuvre d’une gestion à grande échelle plus efficace.

SEA People fournit également une formation, du matériel et un renforcement des compétences aux membres de la communauté locale ainsi qu’aux opérations de plongée. Ceci leur permet de prendre une part active dans les efforts de contrôle des populations de COTS. La participation et la collaboration de ce réseau d’individus et d’opérateurs volontaires améliorent à la fois la détection des épidémies et augmentent les ressources disponibles pour répondre à ces épidémies.

Les méthodes d’élimination des COTS

Il existe 2 méthodes d’élimination des COTS.

1) Injection manuelle des COTS effectuée par des plongeurs formés (tuba ou bouteille). Après consultation des scientifiques marins de la Great Barrier Reef Marine Park Authority en Australie et analyse des recherches et de la documentation existantes concernant le traitement des invasions de COTS, il a été établi qu’une seule injection de 20 ml de vinaigre domestique permettait d’éliminer un individu adulte. Le vinaigre étant facilement accessible, bon marché et n’entraînant aucune nuisance vis à vis des organismes non ciblés, c’est la méthode la plus adéquate (et la plus sûre) pour l’élimination des COTS en surnombre sur un récif corallien.

2) Retrait manuel des COTS. Cela implique que les plongeurs utilisent des équipements tels que des perches en bambou ou en bois, des pinces métalliques, etc…, afin de les retirer manuellement de l’eau sans les toucher. Cette méthode reste efficace mais cela demande plus de travail et le rendement horaire est moins bon qu’avec la méthode d’injection. Cette méthode présente également le risque d’être piqué par une des épines empoisonnée, entraînant une douleur intense, un oedème à l’endroit de la piqûre et un fort risque d’infection. L’élimination des COTS à l’aide de cette méthode nécessite de prendre des précautions appropriées (gants, combinaison, équipement permettant de maintenir les COTS loin du corps).

Contactez-nous si vous souhaitez recevoir une formation sur cette méthode de contrôle des populations.

Partenaires et collaborations

Les organisations listées ci-dessous jouent un rôle crucial dans l’effort actuel de gestion des populations de COTS aux Raja Ampat. Sans ce niveau de soutien volontaire, la collecte, la construction et la distribution de kits d’injection COTS ne seraient pas possibles. C’est grâce à la détermination, la motivation et la bienveillance des membres de ces organisations qu’une gestion efficace peut être organisée.

Trees to Seas

C’est une ONG qui relie les humains à l’environnement en les faisant participer à des activités de conservation. Trees to Seas assure le financement et l’approvisionnement des pièces essentielles nécessaires à la fabrication des kits d’injection de COTS ainsi que leur livraison à Sorong (Papouasie indonésienne), ces kits n’étant sont pas pas disponibles en Indonésie. Le soutien de cette ONG nous permet d’obtenir l’équipement le plus adapté et efficace pour assurer la gestion et le contrôle des populations de COTS aux Raja Ampat.

Pour faire un don à Trees to Seas et les soutenir pour continuer à fournir ces kits, veuillez cliquer ici.

EON Engineering

Créée il y a plus de dix ans, Emerald Ocean Nusantara (EON) opère dans la province de Papouasie et fournit une multitude de services, notamment des hydrotests ou l’entretien et la maintenance d’équipements de plongée. Cette ONG est impliquée dans de multiples projets de santé et de développement communautaires tels que l’adduction d’eau douce pour les villages locaux, les services de santé pour les enfants éloignés, la formation et l’emploi des populations locales. Avec comme point de mire, l’environnement et la communauté, EON achète les pièces nécessaires pour fabriquer et distribuer les kits d’injection. Chaque kit est assemblé manuellement par des bénévoles d’EON en collaboration avec The SEA People.

 

Vous-voulez nous aider? Vous pouvez.

 

Enregistrer les observations de COTS

Si vous êtes aux Raja Ampat, la contribution la plus utile que vous pouvez avoir pour aider à la gestion des populations de COTS est de cliquer ou scanner le code QR (à gauche) afin d’enregistrer toute observation de COTS sur un récif. Personne, ni aucune organisation ne peut surveiller tous les récifs de la région en même temps. Par conséquent, en prenant 2 minutes pour remplir l’enquête relatant vos observations, vous contribuez directement au plan officiel de gestion des COTS dans la région et à la conservation du parc marin.

 

Organiser un événement d’élimination de COTS

Si vous êtes dans la région et que vous voulez plus vous investir : organisez un événement d’élimination de COTS et enregistrez les résultats de votre action à l’aide du formulaire d’enquête accessible ci-dessus grâce au QR code. La gestion collaborative des invasions de COTS aux Raja Ampat est le seul moyen de résoudre efficacement le problème.

N’agissez pas seul – veuillez inclure vos actions dans le cadre du plan de gestion officiel et contribuer ainsi à l’effort collaboratif permettant une plus large et meilleure compréhension des épidémies de COTS aux Raja Ampat.

Si vous avez besoin d’un kit d’injection, celui-ci peut être obtenu à votre arrivée à Sorong, via notre partenaire EON Engineering . N’oubliez pas – la sécurité des plongeurs bouteille et tuba est primordiale, contactez-nous si vous souhaitez recevoir des conseils ou une formation sur l’élimination des COTS.

Donnez un Kit d’Injection ou Parrainez un Événement de Retrait

L’approvisionnement, l’assemblage et la livraison de kits COTS demandent beaucoup d’efforts et de temps pour un certain nombre d’intervenants, de nombreux composants de ces kits doivent être livrés depuis l’étranger. Le coût d’un seul kit s’élève à 50 USD par kit (pièces uniquement). Ces kits ne sont disponibles aux Raja Ampat que grâce à vos dons. Notre partenaire Trees to Seas recueille actuellement des dons et organise l’assemblage et la livraison des kits. Vous pouvez DONNER la somme correspondant au coût d’un kit (ou de plusieurs !) et contribuer ainsi aux efforts de conservation aux Raja Ampat.

L’un des coûts les plus importants du programme de gestion des populations de COTs est le carburant. Sans carburant, les missions ne peuvent pas se poursuivre. En faisant un don, vous pouvez soutenir directement l’achat du carburant utilisé dans les efforts de contrôle des populations de COTS. Faire un don.

Parrainer une session de formation COTS

Des sessions de formation sont organisées afin de développer et d’augmenter la participation des acteurs locaux dans notre programme de gestion collaborative. L’objectif est de de sensibiliser à la problématique des COTS aux Raja Ampat, d’enseigner les bonnes pratiques techniques pour mettre en place des opérations d’élimination de manière efficace et sans risques et assurer la maintenance des équipements. Les sessions de formation comprennent une demi-journée théorique, une session pratique et la livraison de 2 kits d’injection COTS. Faire un don.