Orang Laut Raja Ampat

Surveillance du Parc Marin 

Rejoignez la “tribu” Orang Laut Raja Ampat, des personnes engagées contribuant directement à une meilleure gestion du parc marin des Raja Ampat.

Orang Laut Raja Ampat est un programme favorisant la collaboration entre individus et organisations qui ont la même certitude : l’avenir de toutes les communautés des Raja Ampat dépend directement de la santé de leurs récifs ce qui implique un engagement fort dans la gestion durable du Parc marin des Raja Ampat. Orang Laut signifie «Peuple de la Mer» en Bahasa Indonésien, et ce n’est que par l’engagement et le dévouement sans faille de ces gens de la mer, que les écosystèmes irremplaçables des Raja Ampat ont une chance de perdurer sur la planète.

Le graphique ci-dessous montre l’effort de surveillance à ce jour et certains des nombreux indicateurs que nous surveillons dans le parc marin. Pour une description complète du projet, veuillez voir ci-dessous la carte.

Rejoignez la “tribu” Orang Laut Raja Ampat, des personnes engagées contribuant directement à une meilleure gestion du parc marin des Raja Ampat.

Orang Laut Raja Ampat est un programme favorisant la collaboration entre individus et organisations qui ont la même certitude : l’avenir de toutes les communautés des Raja Ampat dépend directement de la santé de leurs récifs ce qui implique un engagement fort dans la gestion durable du Parc marin des Raja Ampat. Orang Laut signifie «Peuple de la Mer» en Bahasa Indonésien, et ce n’est que par l’engagement et le dévouement sans faille de ces gens de la mer, que les écosystèmes irremplaçables des Raja Ampat ont une chance de perdurer sur la planète.

Le graphique ci-dessous montre l’effort de surveillance à ce jour et certains des nombreux indicateurs que nous surveillons dans le parc marin. Pour une description complète du projet, veuillez voir ci-dessous la carte.

Créé à l’origine en 2015, ce projet était l’un des premiers programmes de la région s’appuyant sur la science citoyenne dans le domaine du suivi de la mégafaune marine. Ce projet développé un protocole de collaboration avec des plongeurs bouteilles et tubas afin de pouvoir surveiller et évaluer la performance écologique du parc marin et de la zone sanctuaire pour les requins. Au cours des 2 premières années, ce projet a pu contribuer à une meilleure compréhension des déplacements, des habitats et de la saisonnalité de la mégafaune au sein du parc marin. Il a rapidement démontré son potentiel pour devenir un outil de gestion scientifique puissant et efficace. Ce programme nous a également permis de déterminer une corrélation entre la pression touristique et la dynamique des populations de raies manta, ce qui a conduit à la mise en place d’une réponse adaptée pour contrôler et limiter la surfréquentation touristique sur une site de plongée très connus pour l’observation des raies manta. Au bout de 3 ans, les données de plus de 5000 plongées ont été enregistrées recensant notamment des indicateurs de pression touristique. Ces enregistrements représentent le seul ensemble de données de ce type existant pour le détroit de Dampier et l’archipel des Raja Ampat.

Compte tenu de l’étendue des aires marines protégées (AMP) des Raja Ampat (plus d’2 million d’hectares) et de la grande quantité d’informations nécessaires pour une gestion optimale du parc, The SEA People a pris conscience que le projet devait se développer sur une zone plus large, en utilisant le même modèle de science citoyenne éprouvé dans la phase pilote afin de récolter des données allant au delà de la mégafaune.

Orang Laut Raja Ampat envisage cette expansion du projet par la montée en puissance d’une collaboration entre les communautés autochtones, le gouvernement local et le secteur privé, qui assureront ensemble le suivi de plusieurs paramètres, à savoir : les signes de dégradation par l’activité humaine, l’intensité du tourisme, ainsi que la diversité et la distribution de la mégafaune marine dans l’espace et le temps. Orang Laut Raja Ampat sera bientôt intégré à la stratégie officielle des autorités du parc marin des Raja Ampat pour suivre, gérer et fournir des rapports sur les aires marines protégées de la région.

S’appuyant sur la science citoyenne participative, The SEA People (Orang Laut Raja Ampat) implique directement les acteurs locaux dans la gestion collaborative du parc marin au sein duquel ils opèrent. Et alors que, dans le monde, de nombreux programmes de suivi sont souvent critiqués pour «coûter trop cher tout en fournissant trop peu de résultats», EOR est rentable, facilement reproductible et répond directement aux défis décrits ci-après. En collaboration avec les autorités du parc marin, The SEA People a initié la mise en œuvre régionale de ce programme en s’appuyant sur un réseau de guides de plongée professionnels dans un certain nombre de resorts, de bateaux de croisière et de chambres d’hôtes. Toutes les données recueillies sont intégrées à l’aide d’une technologie de conservation en temps réel et interprétées pour orienter les stratégies de gestion du parc marin.

Les défis

Raja Ampat est pour beaucoup une “success story” moderne en matière de conservation. Au cours de la dernière décennie, de solides collaborations entre les gouvernements et les ONG ont abouti à la création d’un sanctuaire pour les requins et d’un important réseau d’AMP couvrant près d’un tiers de l’archipel. Grâce à ces initiatives, des pratiques telles que la pêche à la dynamite et les pêches industrielles d’ailerons de requins ont presque entièrement été éradiquées. Pourtant, certains défis demeurent et de nouveaux sont apparus, nécessitant une réponse immédiate afin de limiter leur impact environnemental.

La mégafaune

L’archipel des Raja Ampat est connu pour ses magnifiques récifs et sa multitude de poissons colorés, mais c’est aussi l’habitat saisonnier de mammifères marins migrateurs et d’une abondante mégafaune sur laquelle nous avons encore peu de connaissances. Les espèces ci-dessous sont celles qui ont été observées à ce jour dans le cadre du programme Orang Laut Raja Ampat.

Données insuffisantes

Les données écologiques décrivant l’état général et dynamique de zones naturelles peuvent être difficiles à acquérir et, de fait, font souvent défaut, rendant difficile la mise en place d’un pilotage et d’une gestion optimisés. Cela se vérifie particulièrement pour les espèces marines très mobiles au Raja Ampat et dans le monde, comme les requins, les raies et les mammifères marins. En outre, il est devenu impératif de mieux suivre et contrôler l’afflux touristique croissant dans l’espace et le temps, afin de permettre aux autorités locales d’évaluer (et atténuer) efficacement les impacts environnementaux qu’il engendre.

La science citoyenne, en collaboration avec des guides de plongée professionnels employés par l’industrie du tourisme, a la capacité de devenir une solution rentable pour la collecte de données.

Gestion et surveillance du Parc Marin

Bien qu’un réseau d’AMP et un sanctuaire de requins aient été mis en place, les autorités locales du parc marin continuent à développer leur expertise. Dans un souci constant de collaboration, elles s’appuient toujours fortement sur des ONG et des consultants afin d’acquérir et de renforcer les compétences qui leur font défaut. Les patrouilles sont souvent irrégulières et les méthodes de surveillance conventionnelles sont coûteuses et sporadiques. The SEA People travaille actuellement avec les autorités locales pour soutenir la mise en œuvre d’outils rentables permettant d’identifier les zones clés nécessitant une protection particulière, de gérer l’afflux de touristes et leur impacts et d’évaluer l’efficacité du parc marin.

Développement rapide du tourisme et de la plongée

Alors que le tourisme a eu une influence dans la création des AMPs et, par la suite, sur l’éradication de la pêche illégale à Raja Ampat, il est désormais évident que cette nouvelle industrie se trouve maintenant face à de nouveaux défis environnementaux à relever (voir Récifs en Péril). La région du détroit de Dampier connaît actuellement une période de développement rapide et sans précédent, principalement dans le domaine du tourisme autour de la plongée sous-marine. Cette augmentation rapide de l’activité humaine n’est pas sans impact sur la mégafaune marine et les écosystèmes qui les abritent. Actuellement, il n’y a pas suffisamment de données disponibles pour évaluer et gérer la performance du parc marin d’un point de vue social, économique et environnemental, et The SEA People cherche à résoudre ce problème en utilisant des techniques de suivi rentables.

Pêche illégale et non durable

Avec la mise en place d’aires marines protégées, les pratiques de pêche illégales et non durables ont été considérablement réduites et même totalement éradiquées dans certaines zones. Cependant, ces activités destructrices sont toujours pratiquées à l’intérieur et aux abords du parc marin. Le manque de ressources humaines et matérielles limite la mise en vigueur de la réglementation et il n’existe actuellement aucun moyen efficace de signaler,  en «temps réel», les infractions aux autorités chargées de l’application des règles. The SEA People travaille sur une réduction et un meilleur contrôle de ces pratiques en utilisant des technologies de pointe. Leur mise à disposition auprès des autorités et des acteurs locaux permettra de signaler toute activité illégale.

Comprendre la valeur socio-économique et socio-culturelle de la nature

Faire naître une prise de conscience et encourager une meilleure connaissance de la valeur socio-économique de la nature et des services qu’elle nous rend est un défi majeur de notre temps. Un paradoxe existe cependant aux Raja Ampat : tandis que la mégafaune marine est un support indéniable de l’économie touristique, les requins, les tortues et les raies représentent également une source de protéines étroitement liée à la culture locale et un revenu pour de nombreuses communautés. Orang Laut Raja Ampat tente de mieux comprendre la dynamique de ces ressources marines et de promouvoir une utilisation non extractive.

Science citoyenne  – Un outil de gestion 

Depuis 2015, The SEA People a mis en place un suivi de la mégafaune dans la région du détroit de Dampier, en s’appuyant sur l’industrie de la plongée et la science citoyenne. Les milliers de plongeurs explorant Raja Ampat chaque année représentent une ressource inestimable pouvant effectuer un suivi à grande échelle de manière continue et rentable.

Nous assurons actuellement la montée en puissance du projet Orang Laut Raja Ampat, en étendant son champ d’action sur le parc marin comme outil de suivi en temps réel permettant de cartographier la distribution des espèces de mégafaune et d’évaluer la pression touristique dans la région .

Cliquez ici pour découvrir comment vous pouvez contribuer.

Les objectifs

  • Développer une boîte à outils de suivi rentable, accessible et facilement reproductible pour suivre l’état des fonctions et des services fournis par les écosystèmes marins régionaux, par le biais de la plongée récréative et de la science citoyenne.
  • Mieux connaître la répartition et les migrations saisonnières des populations de mégafaune marine dans et autour des aires marines protégées de Raja Ampat.
  • Contribuer au développement d’un modèle durable de tourisme de la plongée aux Raja Ampat.
  • Identifier les lieux et les sites de plongée qui dépassent la capacité de charge environnementale et/ou ceux où une gestion durable du tourisme devra être mises en place.
  • Fournir une formation et des moyens de subsistance alternatifs aux membres des communautés locales (anciens pêcheurs) en tant que plongeurs professionnels, tout en les sensibilisant à l’importance de la protection de l’environnement et l’impact positif de la santé de la mégafaune sur le développement socio-économique durable de l’archipel de Raja Ampat.
  • Enregistrer 10000 plongées par an d’ici 2021 à l’intérieur et à l’extérieur des Aires Marines Protégées (AMP).
Orang Laut Raja Ampat Marine Park Monitoring

Vous-voulez nous aider? Vous pouvez.

Consultez ici la liste de nos besoins

Cliquez ici pour parcourir la liste de nos besoins en compétences et en matériel afin de nous soutenir sur le terrain.

Donnez

Cliquez ici pour faire une donation… Sans nos donateurs, il nous est impossible de réaliser nos projets !

Donnez

Cliquez ici pour faire une donation… Sans nos donateurs, il nous est impossible de réaliser nos projets !

CONSULTEZ ICI LA LISTE DE NOS BESOINS

Cliquez ici pour parcourir la liste de nos besoins en compétences et en matériel afin de nous soutenir sur le terrain.