Yaf Keru 
Restauration des récifs

Les récifs de Raja Ampat ont favorisé l’installation de la vie humaine depuis l’arrivée des premiers habitants dans la région, il y a des milliers d’années. Aujourd’hui, ces récifs constituent toujours un des moyens de subsistance des communautés locales, dont l’avenir dépend fortement de l’état de santé des récifs.

Les récifs de Raja Ampat ont également une valeur et une influence mondiales à la fois du point de vue écologique et qu’économique. Face aux menaces globales du changement climatique, aux menaces historiques telles que la pêche à la dynamite (qui a laissé de vastes étendues de récifs détruits, 

“Rebirth” – L’histoire de Yaf Keru, par Feroxed

sans la possibilité de régénération spontanée) et les menaces émergentes d’un développement rapide et non durable localement, les récifs de Raja Ampat et les communautés qui en dépendent sont confrontés à un avenir incertain.

Yaf Keru a débuté en 2016 aux Raja Ampat en tant que petit projet pilote. Une phase pilote de 3 ans a permis de démontrer que la restauration des récifs de manière communautaire donne de très bons résultats. Au vu de cette réussite, nous visons à répliquer le projet Yaf Keru sur d’autres zones de Raja Ampat. Notre objectif est de développer et d’améliorer ce programme afin qu’il atteigne son plein potentiel en termes d’impact écologique et de défense de l’environnement et ainsi fournir aux populations locales des moyens de subsistance bénéfiques pour l’environnement.

Pourquoi la restauration des récifs est elle nécessaire?

Pour beaucoup, Raja Ampat peut être considéré comme une « success story » moderne du point de vue de la conservation. Dans les dernières décennies, de fortes collaborations entre les gouvernements, les communautés indigènes et les ONGs ont permis d’établir un important réseau d’aires marines protégées couvrant environ un tiers de l’archipel.

Grâce à ces efforts, des pratiques comme la pêche à la dynamite et la pêche aux ailerons industrielle ont été quasiment totalement éradiquées. Mais actuellement, certains défis demeurent et des nouveaux enjeux sont apparus demandant une attention immédiate pour limiter leurs impacts environnementaux, notamment :

  • La dégradation du substrat des pentes récifales
  • Le développement rapide du tourisme / plongée
  • La dégradation des coraux par piétinement et coups de pied
  • Les dommages dus aux mouillages et aux échouements de bateaux
  • Les étoiles de mer couronne d’épines
  • Voir des Récifs en Péril  pour plus de détails 

Yaf Keru s’attaque à ces problèmes en impliquant les communautés locales et d’autres groupes d’acteurs dans la gestion durable des ressources locales.

Le sommet de l’iceberg

La restauration des récifs, en plus de son rendement écologique important, fournit également un ascenseur socio-économique et socio-culturel à la communauté locale.Dans l’association The SEA People, nous utilisons Yaf Keru bien plus qu’un simple exercice de «transplantation de corail», mais comme un moyen d’améliorer plusieurs aspects fondamentaux des moyens de subsistance des gens, qui à leur tour peuvent contribuer à améliorer la durabilité, la gestion et la conservation du fragile équilibre entre nos sociétés humaines et les récifs coralliens dont nous dépendons.

Yaf Keru Reef Restoration Raja Ampat

Objectifs

Contribuer à la restauration, à l'entretien et à la conservation des systèmes récifaux et des services qu'ils fournissent.

Près de 10 ans après la création d’aires marines protégées dans la région, les cicatrices laissées par la pêche à la dynamite et au cyanure subsistent et sont clairement observables sur les récifs. Avec l’augmentation rapide du tourisme dans la région et l’influence du changement climatique, la mise en place d’outils de conservation et de gestion des écosystèmes coralliens sont plus que jamais nécessaires. Avec Yaf Keru, nous visons à former des «jardiniers de corail» locaux capables de restaurer les dégradation passées, gérer les présentes et prévenir les futures.

Améliorer directement les moyens de subsistance des membres des communautés locales en offrant des opportunités d'emploi.

La restauration des récifs est essentielle, non seulement pour ses avantages écologiques, mais aussi pour l’ascenseur socio-économique qu’elle fournit aux communautés locales. En Indonésie, 25,1 millions d’Indonésiens vivent en dessous du seuil de pauvreté, tandis que les données de mars 2019 montrent qu’environ 20,6% de l’ensemble de la population reste vulnérable à la pauvreté (Source des données: Banque Mondiale).

Yaf Keru vise à fournir des moyens de subsistance alternatifs aux communautés locales ce qui permet de réduire les pressions environnementales existantes et de remplacer les comportements d’extraction de ressources par des pratiques qui améliorent les services écosystémiques locaux. À ce jour, nos jardiniers de corail sont originaires de villages locaux et, ayant grandi à Raja Ampat, dépendent de la pêche comme principale source de subsistance pour eux et leurs familles. De nombreux habitants de la région, à une époque où la pêche à la dynamite était importante (fin des années 90 – début des années 2000), ont été témoins ou ont participé, pendant leur jeunesse, à des pratiques de pêche destructrices. Ils sont maintenant responsables de la restauration des zones qui ont été dégradées.

Éduquer et sensibiliser les communautés locales et internationales à l'écologie des récifs coralliens et aux fonctions et services qu'ils fournissent.

L’éducation est un élément fondamental de notre quête pour contribuer à la conservation du détroit de Dampier et plus largement de l’archipel des Raja Ampat. Nos jardiniers de corail servent tous d’ambassadeurs pour la conservation des récifs coralliens, en étant capables, au travers des activités liées au tourisme, de sensibiliser leurs communautés, ainsi que la communauté internationale. Yaf Keru sert également de plate-forme éducative sous forme d’ateliers de sensibilisation pratique à destination des jeunes locaux et des visiteurs intéressés.

Rétablir la pratique traditionnelle de gestion marine «sasi» au sein d'un complexe récifal de 500 ha au cœur du détroit de Dampier, Raja Ampat.

Le sasi est l’ancêtre traditionnel de la réserve marine. D’un commun accord, une zone est déclarée zone de non-capture pendant une durée donnée par la communauté, permettant aux poissons et aux récifs de se remettre de leur exploitation. Pour officialiser un sasi, une cérémonie traditionnelle a lieu, où la région est bénie par les anciens locaux à la suite de rituels ancestraux. Veiller à ce que ces pratiques traditionnelles soient respectées et se poursuivent parallèlement au développement socio-économique est un aspect central de notre approche de conservation.

Pour en savoir plus sur la résistance, la résilience et le potentiel de régénération des récifs sains de Raja Ampat.

Yaf Keru fournit un laboratoire naturel idéal qui peut nous permettre d’effectuer un suivi précis de l’état et de l’évolution des récifs coralliens face aux changements des conditions environnementales. Il a été récemment observé que les coraux de Raja Ampat montrent une résilience et une résistance importantes aux stress environnementaux (par exemple : le changement climatique, El Nino). 

À une époque où les récifs du monde entier se dégradent plus rapidement que dans toute autre période de l’histoire, il est extrêmement important de comprendre le potentiel de régénération dans les conditions idéales des Raja Ampat. Au cours des 3 prochaines années, nous espérons en apprendre davantage sur la croissance des coraux et leur recrutement naturel, ainsi que sur leur capacité à résister, à s’adapter et à faire face à la dynamique actuelle du changement climatique.

Développer un modèle durable et reproductible de tourisme de conservation, en collaboration directe avec les acteurs locaux.

Yaf Keru fournit une plate-forme polyvalente où les acteurs du parc marin peuvent se rencontrer et échanger autour de la conservation des coraux. Les jardiniers coralliens formés peuvent à leur tour offrir aux visiteurs des Raja Ampat une occasion unique d’en apprendre davantage sur l’écosystème récifal, de s’impliquer dans sa restauration et de contribuer à sa gestion et à sa conservation pendant leur séjour, transformant des vacances simples en une expérience mutuellement enrichissante.

Contribuer à la mise en place d'un réseau de bouées d'amarrage dans les AMP Raja Ampat.

Le mouillage aux Raja Ampat sans endommager les récifs coralliens est un défi bien identifié auquel sont confrontés les utilisateurs de bateaux, en particulier avec le développement croissant des activités de plaisance et de croisière. En collaboration avec les acteurs locaux,  SEA PEOPLE travaille actuellement à la conception et la mise en œuvre d’un système de bouées d’amarrage aux Raja Ampat (RAMS) afin de mieux gérer les les bateaux de plaisance et de croisière. Il s’agit d’atténuer l’impact des dommages causés par les mouillages sur les récifs coralliens tout en fournissant des emplacements d’amarrages sûrs pour les navires.

Réhabiliter 1 hectare de pente de récif dégradé en 2020 : 5-10 hectares en 3-5 ans.

Malheureusement, la crise de Covid-19 a retardé la mise en œuvre initiale. Cependant, en fonction du financement, le développement de Yaf Keru permettrait à The SEA People de restaurer environ 1 hectare de récif dégradé par an. C’est à cette échelle que les bénéfices de la réhabilitation des coraux peuvent devenir écologiquement significatifs pour la région. Des travaux de restauration de cette envergure permettront d’offrir également des opportunités d’emploi à plein temps pour 10 à 20 jardiniers de corail, améliorant ainsi davantage les moyens de subsistance de leurs familles.

Notre histoire à ce jour…

Au cours de sa phase pilote, The SEA People a réhabilité plus de 1000 m2 de récifs dégradés, transplanté plus de 8000 fragments de corail, formé 12 membres des communautés locale en tant que jardiniers de corail et mené des campagnes de sensibilisation dans 3 villages.

Pour en savoir plus sur l’historique de nos actions pour le projet Yaf Keru, cliquez sur les liens suivants ou regarder la vidéo ci-dessous.

Yaf Keru – Phase Pilote
Yaf Keru – Sawandarek